LES TIPS ET ADRESSES DE LA CREATRICE

Vous avez suivi avec envie le périple de Camille aux Philippines et au Cambodge ? Que vous prévoyiez un voyage prochainement ou que vous ayez juste envie de vous évader, ces petites adresses sont pour vous <3
Les voyages sont pour moi la plus grande source d’inspiration : artisanat local, paysages, architecture, traditions culinaires… J’aime cette invitation à la découverte et j’en profite pour recharger les batteries et imaginer les projets de demain. Vous avez été nombreux à me le demander, voilà donc pour la première fois les petites adresses asiatiques <3 Camille
Quel a été la plus belle surprise du voyage ?

Une vraie découverte gustative et visuelle à Kampot (Cambodge) : La Plantation. Connue pour le poivre, la région réserve de belles surprises. Les Tuk Tuk traversent une petite route de terre rouge bordée de rizières et de maisons Khmères sur pilotis. Un fin nuage de poussière rosée les suit jusqu’à l’arrivée à la Plantation et je découvre un paysage à couper le souffle. Des plans de poivres que je n’imaginais pas si hauts, protégés par des feuilles de palmes. A notre arrivée le soleil est bas et quelques rayons filtrent entre les plants de poivre. Nous découvrons une petite maison Khmere dans laquelle nous montons (sans chaussure, tradition oblige) pour contempler un coucher de soleil coloré et déguster sans doute le meilleur jus d’ananas frais de mes derniers voyages. Cette maison est le shop de La Plantation et on y trouve un poivre local, bio, qui a grandi sous nos yeux. Rouge, blanc, noir, long, les différents types de poivre sont à déguster et acheter en attendant l’arrivée prochaine d’une grande nouveauté : le poivre fermenté que j’ai pu déguster en avant-première. Il s’agit de poivre vert, frais, maturé dans du sel. Il en garde alors le croquant et la finesse, c’est le seul moyen de pouvoir le conserver. Et pas de panique pour ceux qui n’aiment pas le poivre, la simple architecture des maisons Khmères en construction sur le terrain vaut le détour.

Est-ce que ce voyage a inspiré de nouvelles créations ?

Difficile de ne pas être inspirée dans des lieux ou la nature est si belle. L’eau couleur aventurine ou aigue marine, des palmiers aux formes nobles et pures, des ananas tous juste sortis de terre, ou des graines de poivre martelées. Il suffisait d’ouvrir les yeux pour se laisser inspirer. La visite du marché de Kampot a été une belle découverte, on y voit les artisans travailler sous nos yeux les métaux et les pierres fines à la demande des clients. C’est ainsi que nous avons pu voir certains réaliser une bague express en or martelé. Les petits croquis sont en poche et une collection sur la thématique de la nature devrait sortir en Septembre. Patience…

Un coup de coeur shopping ?

« Un été à Kep sur Mer », la marque de prêt à porter cambodgienne implantée à Phnom Penh. Excellent timing, j’étais tout juste en ville au moment de l’anniversaire de la boutique. Décoration épurée et soignée, collections colorées et structurées, j’ai craqué pour une combi-short fleurie. Je dois avouer que ma valise a été perdu pendant notre vol aller, j’ai donc désespérément cherché des vêtements un peu habillés et faciles à porter pendant le début du séjour et j’ai regrétté d’avoir rencontré Borany et Neary si tard 🙂 Tout est soigné dans leur boutique et leurs créations sont vraiment originales et faciles à porter. Je souhaite longue vie à leur projet !

Et si on arrêtait le temps ?

J’ai 2 lieux absolument sublimes à recommander. 1) El Nido aux Philippines et son lagon turquoise si lumineux. Pas besoin d’artifice (ou de valise) sur cette petite île, le charme et le soleil opèrent seules dès la sortie de l’avion. Chant local et petit jus frais le temps que les valises soient sorties du petit coucou qui sert d’avion, le dépaysement est total. Si vous en avez l’occasion, bookez la sortie en bâteau avec grillades à bord. Poisson frais et riz cuisiné, un super souvenir de déjeuner dans un cadre idéal 2) l’île de Koh Rong au Cambodge : une plage de sable blanc sur une île privée et quasi déserte. Ici on vit au rythme du soleil et on déguste les rouleaux de printemps home made par le chef Cambodgien. Le soir on déguste une spécialité locale, le calamar au poivre vert de Kampot.

Une visite à conseiller ?

Celle du marché Russe de Phnom Penh. On y trouve des allées d’artisans, regroupés par thématique. L’allée des gros moteurs, l’allée des paniers en osiers et ma préférée…. L’allée de la porcelaine, des assiettes, bols, tasses blanc et bleus peints à la main. J’aurais aimé en rapporter tant, mais les valises n’ont pas voulu…. Cela fera surement l’objet d’un prochain voyage 🙂

Un plat préféré ?

Au Cambodge : des aubergines fumées, servies avec des petits oignons frais, de la viande hâchée et du poivre (biensûr). C’est léger, fin et bien différent de ce que j’imaginais de la cuisine cambodgienne. Il ne me manque plus que la recette pour préparer le même à la maison.

Photos souvenir